Menu

Smartlabel utilise des cookies pour vous fournir une expérience personnalisée. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant votre navigation, vous validez explicitement l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez annuler votre consentement ou visualiser le détail des cookies sur une page d'information dédiée.

close

Etiquettes de confiture : décryptage !

12/09/2018 09:34:50

Les étiquettes de confiture servent, bien entendu, à décrypter et comprendre les mentions légales. Pour le consommateur lambda, c’est également un moyen de distinguer les différents types de produits proposés sur le marché. Entre confiture, gelée et marmelade, etc., la liste des dénominations légales de vente est très longue. C’est la raison pour laquelle Smartlabel vous explique les principales mentions, pour que vous puissiez proposer à vos clients des étiquettes conformes aux exigences de transparence, traçabilité et qualité.

#1 La confiture

Les produits étiquetés sous la mention « confiture » sont des mélanges de pulpe de fruits et/ou purée de fruits, d’eau et de sucre. Généralement, pour obtenir 100g de confiture, il faut au moins 35g de fruit. Lorsque la teneur en fruits est égale ou supérieure à 45g pour 100g de produit fini, on parle alors de confiture extra.

#2 La gelée

Il s’agit d’un mélange de jus de fruits et/ou d’extrait aqueux de fruits avec des apports d’eau et de sucre. Le produit fini contient au moins 35g de fruits pour 100g de gelée. La quantité de fruits doit tenir compte de l’eau contenue dans les extraits aqueux. La gelée extra contient au moins 45g de fruits pour 100g de produit fini.

#3 La marmelade

En plus de l’eau et du sucre, la marmelade peut contenir de la pulpe, de la purée, du jus, de l’extrait aqueux ou des écorces d’agrumes. Pour 100g de marmelade, il faut au moins 20g d’agrumes, dont 7,5g d’endocarpe (intérieur du fruit). La marmelade-gelée est filtrée, c’est-à-dire qu’elle ne contient pas de matières insolubles.

#4 La crème

La crème est un mélange de purée d’un fruit à coque (marron, amande, noix de cajou, pistache, noisette, etc.), d’eau et de sucre. Il faut utiliser au moins 38g de purée pour la préparation de 100 g de produit fini. Quant à la crème de pruneaux, elle s’obtient en mélangeant 40g de purée de pruneaux à du sucre et de l’eau pour l’obtention de 100g de produit fini.

#5 Le confit

Le confit de fruits est un mélange de fruits confits et de sucre. Il faut au moins 45g de fruits secs pour obtenir 100g de confit. Le confit de pétale est un mélange de pétales de fleurs (jasmin, violette, rose) et/ou d’extrait aqueux de fleurs, de sucre et d’eau. Pour 100g de produit fini, Il faut avoir au moins 0,5 g de fleur.

#6 Le raisiné

Il est appelé ainsi car il s’agit d’un mélange de raisins et/ou de jus de raisin, qui peut être additionné de jus ou de fruits autres que le raisin. 100g de raisiné doit contenir au moins 45g de fruits, dont 25g, au moins, de raisin.

Etiquettes de confiture : les mentions obligatoires

Outres les mentions obligatoires communes à tous les produits, et qui doivent paraître sur l’emballage conformément à la loi Information Consommateur, il existe des mentions spécifiques pour la confiture qui doivent figurer dans un même champ visuel sur l’emballage. Les voici :

Dénomination légale de vente

La dénomination du type de « confiture » doit être suivie du ou des fruits utilisés, par ordre décroissant de quantités. À partir de trois fruits, il est préconisé d’indiquer « … de plusieurs fruits » ou « … de [nombre de fruits] fruits ».

Quantités de fruit

La forme « préparé avec … g de fruits pour 100g » est à utiliser pour préciser la quantité de fruits utilisés. Le poids correspond à la quantité de fruits qui rentre dans la préparation de 100g de produit final.

Quantités de sucre

La forme «  teneur totale en sucre : … g pour 100g » permet d’indiquer la quantité de sucre contenue dans le produit. Le degré Brix (équivalent au pourcentage de sucre dans le cas de produits très sucrés comme les confitures) est utilisé pour calculer la teneur en sucre dans le produit à 20°C. Ainsi, un degré Brix de 62 est l’équivalent de 62g de sucres dans 100g de produit.

La teneur en sucre doit être d’au moins 55% pour les confitures, gelées et marmelades, d’au moins 60% pour la crème de pruneaux, le raisiné, la crème de marron, le confit de pétales et le confit de fruits confits, et d’au moins 75% pour les crèmes d’autres fruits à coques.

Que vous soyez un artisan confiturier, un commerçant, une PME ou une boutique, n’hésitez pas à nous contacter pour la conception et la création de vos étiquettes pour confitures et produits similaires. Nous nous ferons un plaisir de vous orienter et vous accompagner pour un résultat de grande qualité !

Partager